Villa Manin

Art et culture dans le FVG

Villa Manin

A Passariano di Codroipo se trouve la Villa Manin célèbre parce que Napoléon a signé le Traité de Campoformido qui mit fin à la République de Venise en 1797. Cette magnifique villa vénitienne, demeure du dernier doge de Venise, Dino Buzzati l'a comparée à une “énigmatique baleine blanche maestueusement allongée sur la plaine du Bas Frioul.” L'édifice présente deux barchesses, l'Esedra, le Parc et les statues représentant les 13 travaux d'Hercule. On peut y admirer les fresques de Louis Dorigny à l'entrée, les décorations en trompe-l'oeil comme le rideau de la “Salle du Doge”, un ancien poèle en maiolique, le sol typique en granito c'est-à-dire le 'terrazzo veneziano' (daté 1881), le salon central avec deux galeries en bois et les lustres vénitiens. Dans les salles où les fresques n'ont pas été recouvertes, on peut voir les monogrammes des descendants de la famille Manin. La “Chambre de Napoléon” montre les fresques originales du XVIIème siècle dans les angles dédiés à la prière et conserve le mobilier du XVIIIème siècle, le portrait de Napoléon et les quatre dessins de Constans Bourgeois (1767-1836) raffigurant Napoléon et Cobenzi qui se rendent à Passariano.
Vous trouverez dans l'église de Sant'Andrea Apostolo (XVème siècle), connue comme la Chapelle Manin, d'autres traces de l'histoire particulière de ce territoire: le bénitier du XVIème siècle, les statues en marbre, les deux toiles de l'autel de Giuseppe Torretti de 1720 environ, un lavabo en pierre du XVI-XVIIème siècle avec l'emblème des Manin et deux grisailles de 1732 de Francesco Fontebasso mais aussi des objets d'intérêt artistique.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux!